7730 cas confirmés, 175 décès

En confinement avec mes enfants, mon homme et un ami. Quand on m’a officiellement annoncé que je devais à présent rester chez moi, ce n’est pas un soulagement que j’ai d’abord ressenti, mais une profonde tristesse ; j’ai pris toute la mesure de la gravité de la situation. Hier soir en rentrant, ma priorité était de m’assurer du bien-être de toute ma famille, leur rappeler que j’étais là, et les entendre me dire la même chose me concernant. La famille ; le premier lien, le premier soutien …

Lire la Suite

Ce projet a été réalisé sur la sollicitation de l’association RIHEB au Creusot (71), structure basée au cœur du quartier d’Harfleur, situé en QPV (quartier prioritaire). De cette association, le collectif « Cité d’Elles », composé de femmes du quartier a vu le jour, avec la volonté de redynamiser le quartier.  Il m’a été demandé (comme à d’autres artistes) de porter un projet photographique qui restait à inventer, …

Lire la Suite

J’ai travaillé en tant qu’opératrice régleuse dans une usine qui fabrique des pièces pour Airbag. En 2013, à force de répétition de mouvements identiques, j’ai de sérieux problèmes au bras droit. J’ai été en arrêt pendant une année, puis j’ai repris progressivement le travail mais avec un nouveau problème de santé ; on m’a enlevé 20 centimètres d’intestin.

Lire la Suite

En 2008, à 20 ans, on m’a découvert une maladie congénitale ; j’avais les reins d’un enfant (6 centimètres), ils ne se sont pas développés. J’ai eu des infections urinaires régulièrement. J’ai échappé à la dialyse, mais encore aujourd’hui, je dois prendre six médicaments par jour (avant la greffe, je devais en prendre une trentaine). Ma santé s’est dégradée ; j’étais très fatiguée. Le 2 mai 2012, j’ai été en arrêt de travail ; je dormais 18h par jour. Je parvenais à assurer le minimum pour mon mari, mais j’étais exténuée.

Lire la Suite

Je parle très peu en général, sauf quand je suis en confiance, notamment avec mes amis.

Enfant, j’avais quelques amis mais un tempérament plutôt solitaire. J’en garde des souvenirs agréables. Je me sentais déjà différents des autres, je n’étais pas attiré par les mêmes choses et je trouvais leurs jeux très « clichés ». J’étais plus mature qu’eux.

Lire la Suite