Au même titre que les membres, je me suis inscrite sur le site « Adopte un mec » sous le pseudo de « Passion ». Après un temps d’observation des différentes fiches masculine et du format du site, je prend la mesure de l’écart qu’il y a entre la demande majoritaire des hommes qui cherchent une « relation amoureuse sincère » et la façon dont ils sont conceptualisés en tant qu’homme-objet.

Lire la Suite

Petit road trip aux Pays-Bas, où nous n’avons pas échappé aux quelques visites touristiques qui s’imposent à chacun, lorsque le temps nous est compté. Moulins à vent, village typique, plage interminable, … notre périple ce sera limité à Kinderdijk (ensemble de moulins à vent près de Rotterdam, déclarés au patrimoine mondial de l’UNESCO), Petten (là, où l’on trouve les plus hautes dunes du pays), Marken (petit village de maisons de bois, situé sur une presqu’île). Nous avons beaucoup roulé sur les longues routes de ce pays, dont les villages sont reliés par de grandes étendues de prairies, cours d’eau, vaches et moutons.

Lire la Suite

Convention tatouage et rassemblement de motos, à Chalon-sur-Saône, du 13 au 15 avril 2018, organisée par le HDC Niglo et les Free Man (clubs de motos) ; je suis invitée à réaliser un reportage photographique durant les trois jours.

L’occasion pour moi de m’interroger sur la nature du phénomène médiatisé de démocratisation du tatouage et de voir qui se tatoue aujourd’hui …

Lire la Suite

Ils ont commencé leurs démarches en 2011 en France, pour entamer celles avec le consulat Algérien de Lyon neuf mois plus tard ; deux ans et neuf mois d’une interminable attente avant la validation de leur dossier. Un orphelinat Algérien a contacté Nadia. Des allers-retours en avion s’en suivirent pour Nadia, Belazreg ne pouvant obtenir de congé pour ses déplacements. Les difficultés de la langue ont compliqué les relations avec l’administration. Six ans plus tard, le 4 octobre 2017, Brahim est enfin dans les bras de sa maman.

Lire la Suite

Jeudi 28 décembre 2017

Calé à l’arrière de la voiture de mon père, la radio vomit les dernières nouvelles; elles traversent ma vie d’enfant, sans laisser de trace visible.

Par la fenêtre, les arbres penchent du même côté de la route ; leurs os courbés et nus leur donne un air de bossu. Le long de la côte d’Opale, face au Royaume-Uni, souffle le vent du Nord, balayant le cap Gris-Nez et celui du Blanc-Nez.

Lire la Suite

Les ventes de lait en France ont baissé de presque 4 % en 2016 en volume, selon Syndilait, syndicat des fabricants de lait. En dix ans, elles ont reculé de 10 %. La faute en est à la désaffection des Français pour le petit-déjeuner et pour la cuisine à base de lait, mais aussi aux « courants antilait », estimait le président du syndicat en 2013, Giampaolo Schiratti. Alors que le ministère de la santé recommande de consommer trois produits laitiers par jour, le breuvage blanc est parfois accusé de causer des troubles de la digestion, voire des pathologies. Le lait de vache, le plus couramment consommé en France, est-il bénéfique pour la santé ?

Lire la Suite

J’ai été contacté pour un projet photographique par la M.A.S. Les Archipel de Messigny-en-Vantoux (21), qui a pour mission d’accueillir des jeunes adultes handicapés en situation de « grande dépendance » ; Ils ont besoin d’une aide humaine et technique permanente, proche et individualisée. Ils étaient alors en plein questionnement sur la vie affective et sexuelle des jeunes résidents et souhaitaient que mon travail permette d’ouvrir le débat autour de ces questions, encore tabous en France. Ces personnes, dont le polyhandicap est très important, sont constamment renvoyés à leur propre image. Or, dans leur développement, elles ont besoin d’un miroir (tant du miroir objet que du miroir représenté par le regard de ses pairs) pour faire face aux changements de leur corps. Une personne polyhandicapée est constamment renvoyé à une image corporelle diminuée et a toujours été en contact, depuis son plus jeune âge, pour la plupart, avec des enfants, puis des adolescents, porteurs d’un handicap. A travers le handicap des autres, il a toujours vu son propre handicap.

Lire la Suite

C’est dans le cadre d’Octobre rose, évènement annuel international, qui vise à sensibiliser les femmes dans la lutte contre le cancer du sein, que j’ai eu envie de monter ce projet. Chaque année dans le monde, des artistes se mobilisent pour photographier des femmes malades, bien souvent mutilées. Je me suis bien entendu posée des questions, comme avant chaque projet, et en prenant un peu de recul, j’ai pensé à l’entourage de ces femmes (familles et amis) qui a, ou a été confronté, lui aussi à la maladie.

Lire la Suite