Je suis né à Montceau-Les-Mines (71) à la maison ; l’infirmière était venue accoucher ma mère en vélo. A cette époque, c’était courant. Mon père était mineur et ma mère au foyer pour s’occuper de ses sept enfants. Je suis le cinquième enfant de la fratrie. Quand j’avais 1 an ½, mon frère de 7 ans est décédé suite à un accident de la route.

Lire la Suite

J’ai grandi à Etouvans, près de Montbéliard dans un milieu très féminin avec ma mère et mes 3 sœurs. Ma grande sensibilité vient sans doute de cet environnement. Mon père représentait l’autorité. Il a été contremaître ajusteur chez Peugeot à Sochaux (il faisait les 2×8) et travaillait aussi au transport de bétails pour un maquignon et un boucher du village. Il m’emmenait régulièrement avec lui pour le transport des vaches, taurillons et autre bœufs.

Lire la Suite

J’ai vécu ma petite enfance à Trappes jusqu’à mes 8 ans, dans les Yvelines puis après mon adolescence dans la Nièvre. J’étais une enfant solitaire. J’avais des copains et copines mais j’aimais la solitude. A l’école primaire j’étais une élève moyenne. Au collège c’est devenu compliqué car maman ne pouvait pas m’aider pour mes devoirs. Au lycée, j’ai fait un BEP vente mais j’ai arrêté car ça ne me plaisait pas.

Lire la Suite

Parler de moi, c’est parler de ma maladie, parce que c’est toute ma vie.

Je suis malade depuis ma naissance ; je suis née avec une cardiopathie congénitale (une malformation du cœur). J’ai subi trois grosses opérations ; à 4 ans j’en subis une première, à 12 ans on me met un pacemaker et il y a trois ans un défibrillateur cardiaque. Petite, j’ai le souvenir des infirmières qui me retenaient en larmes, alors que mes parents quittaient l’hôpital.

Lire la Suite