Hommes en stock

« Hommes en stock » est une exposition qui représente un phénomène en pleine explosion, celui d’hommes et de femmes inscrits sur un des nombreux sites de rencontres en ligne et qui révèlent de la difficulté contemporaine à trouver l’âme soeur. Et si les hommes étaient devenus à leur tour des produits de consommation ?

Meetic, Gleeden, Badoo, Easyflirt, Adopte un mec, des millions d’internautes utilisent ces sites de rencontres. La population, hétérogène, provient de toutes les classes sociales. Ce n’est pas une mode, mais un nouveau moyen de communication relationnel pour y trouver l’amour ou le plan d’un soir. On y découvre rapidement des milliers de profils et on peut filtrer ceux qui nous intéressent ou pas.

Capture33

Un site a particulièrement attiré l’attention de photographe, celui d' »ADOPTE UN MEC » qui prend des allures de supermarché pour des dames qui font les courses à « l’homme » dans les rayons du site. Le principe : Contrairement aux autres sites de rencontres, sur AdopteUnMec, les hommes ne peuvent pas entrer en relation avec une femme s’ils n’y sont pas invités. Seul moyen : envoyer un « charme » à celle-ci. C’est à elle de le mettre dans son « panier » ou « caddie » (lieu où sont stockés tous les spécimens choisis). Cette étape passée, les hommes peuvent enfin entrer enfin en communication avec celle qui l’a choisi.

Adopte un mec joue donc sans complexe avec la marchandisation de « l’homme ». Et il faut croire que les adhérents ne s’offusquent pas d’être réduits à l’état d’hommes-objets. Plus de 250000 inscrits depuis l’ouverture du site en octobre 2007, 2000 nouveaux inscrits par jour (+ 3 %)… des chiffres qui laissent perplexe et qui ont fait d’AdopteUnMec le troisième site de rencontre français en termes de trafic web (source : alexa.com).

Capture

L’ORIGINE DU PROJET

Au même titre que les membres du site, je me suis inscrite sur le site « Adopte un mec » sous le pseudo de « Passion ». Après un temps d’observation des différentes fiches masculine et du format du site, je prend la mesure de l’écart qu’il y a entre la demande majoritaire des hommes qui cherchent une « relation amoureuse sincère » et la façon dont ils sont conceptualisés en tant qu’homme-objet.

Je modifie alors mon annonce de la façon suivante :

MA DESCRIPTION :

« Bonjour à toi, à vous tous, quel que soit votre profil vous présentez tous un intérêt pour moi … À la base je suis venue ici pour les mêmes raisons que vous. J’ai été touchée par certaines de vos attentes, voire émue, amusée par d’autres. J’ai finis par lire vos fiches comme on lirait un livre ou regarderait un court métrage dont l’histoire resterait à inventer. Aujourd’hui j’ai envie de vous photographier et de vous exposer. Vous affichez ici le désir d’une rencontre, d’un peu, voire de beaucoup d’amour. Si vous l’assumez pleinement, je vous propose de le dire au « monde entier ». Si vous avez la curiosité de cette expérience, envoyez moi un « charme » et je prendrais contact avec vous. Le principe très concrètement : un portrait de vous, votre annonce de rencontre à côté de votre photo. Le jour du vernissage, vous êtes présent, assis sur une chaise a côté de votre photo. Les autres jours de l’expo, la chaise est toujours là, mais avec les vêtements que vous portiez le jour du shooting. L’idée principale est de mettre en avant que derrière le virtuel et le format de marchandisation du site, il y a des êtres humains. Messieurs, vous n’êtes pas un produit de consommation. Projet conduit par une artiste photographe, metteur en Scène. Actuellement en phase de recherche de candidats. »

MON SHOPPING LIST :

Qui que tu sois… Juste avec l’envie et la curiosité de participer à ce projet. Pas de critère physique, ni d’âge. Attention séance photo non rémunérée et uniquement en Saône et Loire sauf si vous vous déplacez à vos frais. Pas de photo de nu. Si vous êtes intéressé me contacter avec un « charme », puis me laisser votre prénom, votre téléphone et mail pour un contact ultérieur. Le projet est dores et déjà en route. Il se déroulera à Torcy en Saône et Loire, au C2 (c’est un centre culturel). Une trentaine de candidats est souhaitée.

« HOMMES EN STOCK » QUI SONT-ILS ?

Ils sont 30 hommes, âgés entre 19 et 59 ans. Ils vivent principalement en Saône et Loire, lieu de l’exposition, mais aussi de la région Bourgogne et Rhône-Alpes.

Tous célibataires, leurs motivations sont pour la grande majorité celles de trouver l’amour.

les-modeles-etaient-presents-a-cote-de-leurs-profils-lors-du-vernissage-photo-f-p-(clp)-1462194157

« La subordination d’un sexe à l’autre est mauvaise et représente un des principaux obstacles au progrès de l’humanité » John Stuart Mill

L’égalité homme/femme est un combat de chaque instant conduit par ces dernières depuis des générations et même s’il nous reste encore beaucoup de chemin à faire pour maintenir et acquérir de nouveaux droits, nous avons fait des pas de géant dans cette reconnaissance. Et voici que pour nous satisfaire on renverse la vapeur nous faisant croire que nous avons gagné. Malheureusement nous sommes encore loin du compte dans la réalité et je ne pense pas que cette façon de présenter les choses fassent avancer quoi que ce soit. Hommes/Femmes, c’est ensemble que nous devons construire cette société dans le partage, la sincérité et l’amour …

les-modeles-etaient-presents-a-cote-de-leurs-profils-lors-du-vernissage-photo-f-p-(clp)-14621941571

REPORTAGE « HOMMES EN STOCK » sur RADIO FRANCE CULTURE

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s