Estelle Laplaca

Elle s’appelle Estelle LA PLACA, a cinquante-trois ans, habite à Saint Pierre de Varennes (71),  est mariée et a deux enfants de 26 et 30 ans. Elle travaille en tant qu’employée pour la C.P.A.M. mais en parallèle elle est éleveuse de dogues allemands.

La seule fois où j’ai rencontré Estelle avant ce reportage c’est sur une concentration de motos coorganisée par Bruno, son mari, qui était venu une fois à la maison me dépanner sur un problème électrique. Il m’avait alors invité à venir à l’événement pour y faire des photos. Je connaissais aussi Déborah, leur fille que j’avais photographiée. La rencontre avec Estelle ce jour-là fut courtoise, assez brève mais cependant très sympathique.

Après l’envoi des photos prises lors de la concentration, j’ai reçu un message d’Estelle qui m’a remercié et m’a dit être fan de celles-ci. Elle m’a ensuite contacté pour participer à cette série de portraits. Je suis restée quatre heures chez elle. Elle a pris le temps de répondre à toutes mes questions sans détour. J’ai rencontré une femme pudique, franche, sincère, généreuse, qui sait ce qu’elle veut et où elle en est. Une belle rencontre assurément …

L1010836

« Je suis honnête, franche, courageuse, organisée et positive. Ma famille me dit que je n’ai pas de faiblesse, mais de mon côté je pense que je manque de rigueur avec moi-même. »

L1010878
« Maman, Déborah ma fille, mon mari Bruno, moi et devant Yoann, mon fils »

« Ma famille est un noyau formé d’atomes. Elle est une unité de personnes qui ont des liens soudés. »

L1010880

« Bruno, mon mari, est hypersensible, impulsif, soucieux et très sociable. Après 33 ans de vie commune (pour le meilleur et pour le rire) nous sommes toujours amoureux mais moins fougueux. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Ma fille Déborah est très sensible et un peu impulsive. Elle est soucieuse pour sa famille, très sociable, tolérante, mais manque quelquefois de confiance en elle. Elle a un côté artistique qu’elle tient de son arrière-grand-père maternel qui était artiste peintre. Il lui a transmis ses gênes et je pense qu’elle devrait exploiter ce don. Les œuvres de Déborah décorent en partie notre salle à manger. Quand elle avait quatre ans, ma fille m’a dessiné un petit chat ; il n’a jamais quitté mon portefeuille. Pourquoi ce petit chat bleu que j’aime tant?

Mon fils Yoann quant à lui, est calme, posé, curieux, imperturbable et sociable. Il est la force tranquille. »

 

L1010714

« Bruno a de très bonnes relations avec ses enfants. Il n’a jamais voulu les élever comme il a lui-même été élevé et de ce fait, ils sont très complices. On s’aime pour de vrai à la maison. »

L1010842

« Déborah et moi sommes très complices, je suis sa confidente, sa roue de secours, sa copine, sa maman. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Ma mère, ma fille et moi, trois générations complémentaires. Nous possédons ce petit quelque chose en commun ; nous sommes des «sorcières». Sans nous concerter, on fera les mêmes choses, on s’habillera avec les mêmes couleurs et on rira. 

Ma maman alias « la Mamie », soixante-dix-huit ans, est une personne dévouée, ouverte, dynamique, tolérante, volontaire. Elle représente mon modèle et me booste. Elle est notre Super Mamie à tous. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« J’adore bricoler et m’occuper des extérieurs de la maison. Pendant ces temps, je suis concentrée sur quelque chose que je crée, que je restaure, que je nettoie, que je fais pousser, vivre ou revivre. Ces activités me délassent et me vident l’esprit. »

L1010857

« Mon « petit chinois » est dans ma vie depuis 39 ans déjà, posé là ou quelque part, accroupi, regardant le monde, se protégeant. Me ressemble-t-il ? Je ne sais pas, mais je l’aime. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« J’ai 6 femelles dogue allemand à la maison (de deux mois à onze ans). Elles sont ma thérapie. Les caresses me font oublier le reste, elles font preuve d’un amour vrai. J’aime depuis toujours  les animaux. J’ai aussi une attirance naturelle pour les enfants handicapés ; je n’ai pas réussi à faire le métier que j’aurais tellement aimé. Peut-être ont-ils un point commun… « 

« Je participe à des expositions canines et lorsque mes chiens obtiennent un excellent résultat, elles sont récompensées par une coupe. C’est une sacrée fierté !! »

L1010892
« Avenir de Baussenque »sa plus vieille chienne

Pour en savoir plus sur la façon dont Estelle parle de ses animaux, cliquez sur les cercles.

L1010719

« Je suis la grande fierté de Bruno concernant mon élevage de dogues allemands que j’élève depuis 16 ans maintenant. J’ai acquis une reconnaissance mondiale dans l’élevage, produit plusieurs champions de France, de Suisse, d’Italie. Il m’aide beaucoup lorsque nous avons des chiots et en seconde main si besoin. »

L1010860

« L’intérieur de ma maison est organisé et rangé car je n’aime pas gaspiller mon énergie à chercher un objet ou autres.  Une bonne organisation évite de perdre du temps inutilement. »

L1010874

« J’aime la propreté, ma propreté, « faire le ménage » est une purification pour moi (c’est un reste de l’aïkido que j’ai pratiqué assidûment dans mon jeune temps). Lorsque tu nettoies, tu purifies ton corps. »

L1010868

« Je n’ai pas forcément de rêves car ils sont souvent inaccessibles, donc j’essaie de vivre les plus humbles. Cependant, depuis longtemps j’aimerais passer un week-end en randonnée dans la neige avec des chiens de traîneau. »

L1010872

« Je me sens toujours aussi jeune et dynamique qu’à mes 30 ans avec en prime plus de savoir, de sérénité, de relativité grâce aux expériences de la vie. Mais le miroir me reflète les marques du temps. »

L1010887

« Du fait de nos nombreuses connaissances, il y a beaucoup de passage à la maison. Les gens aiment venir boire un verre que nous servons volontiers, viennent discuter de choses et d’autres, nous donner un coup de main. Nous discutons de sujets communs où ils viennent ponctuellement se délasser, se livrer, chercher du calme, de l’écoute, une écoute sans jugement. Les gens sont bien chez nous. »

L1010815

« Actuellement le monde est bien mal en point. Je n’ose penser à demain. La religion me révolte, c’est la première source de conflit dans le monde. Laisser agoniser les personnes malades et sans issue me révolte aussi ; laissez-nous mourir dans la dignité ! »

L1010848

« La vie est courte donc nous devons la vivre pleinement en limitant les contraintes et en savourant le moment présent. Ta vie, tu te la construis de tes propres mains. On a tous besoin des uns et des autres.  Il ne faut pas oublier que dans chaque situation négative, il y a un positif à tirer. Tu te lèves le matin, tu as tes deux bras, tes deux jambes, la tête ;  tout fonctionne ? Alors, on est heureux !

Chaque jour je répète cette même phrase à ma famille : « On est bien chez nous, hein ? « 


 

Pour en savoir plus sur son activité avec ses dogues allemands :

http://www.terresdebrandon.fr/

http://terres-de-brandon.chiens-de-france.com/dogue-allemand.html

 

3 Comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s