Sacha Leemans

Elle s’appelle Sacha Leemans, elle a 26 ans, vit couple et habite dans un lieu merveilleux appelé « le bout du monde » par ses visiteurs, dans un endroit perdu qui s’appelle Gourdon (71). Elle y travaille aussi en tant que créatrice de vêtements.

J’ai fait la connaissance de Sacha il y a deux ans. je cherchais une créatrice de vêtements pour mes shootings. C’est sans aucune hésitation qu’elle a accepté de me prêter quelques robes pour les modèles à plusieurs reprises. J’ai rencontré alors une personne avenante mais plutôt réservée. Nous avons peu échangé sur elle (sur nous). Elle m’accueillait avec générosité, me présentait quelques robes et je repartais rapidement avec. Sacha est une femme très occupée, toujours en préparation d’un événement ou d’une commande pour ses clientes.

Elle m’a contacté pour me demander de participer à cette série de portraits. C’est avec plaisir que j’ai accepté, me donnant la chance de faire sa connaissance. Quand je suis arrivée, elle m’a rapidement dit qu’elle était débordée (vous remarquerez son mètre de couturière sur quasiment toutes les photos) mais elle a finalement pris le temps de l’échange. J’ai senti beaucoup de pudeur chez Sacha. C’est une besogneuse bourrée de talent qui est restée très humble. Elle aime profondément son métier, sa maison, sa famille, sa vie … C’est une personne auprès de qui on se sent bien parce qu’elle est douce et insuffle une énergie très positive.

L1010602

« Mes amies me décrivent comme quelqu’un de gentil, sensible et créatif. Mon copain dira que je suis très têtue. Moi je me trouve rêveuse, mais une rêveuse qui a les pieds sur terre. Je défendrais toujours l’indéfendable (celui qui ne peut pas ou n’est pas là pour le faire), quitte à avoir tord. Je suis surtout  très optimiste et positive, de celles qui voient le verre toujours à moitié plein. »

L1010655

« On a beaucoup voyagé avec mes parents, surtout en Inde. La moto était notre moyen de locomotion sur place. Les règles de sécurité sont plus souples et ça nous a permis de circuler tous les quatre sur une seule moto. C’est un super souvenir d’enfance. C’est un cadeau inestimable que mes parents m’ont donné et qui a contribué à me construire en tant qu’adulte. »

L1010659

« Mon doudou d’enfance est une peluche que mes parents ont trouvée abandonné sur un trottoir parisien.  Ils l’ont gardé et l’ont offert à leur premier enfant ; moi. »

L1010638

« Mon métier on peut dire que c’était au départ le rêve d’une petite fille. Je fabriquais des habits pour mes peluches et poupées, puis pour moi-même à l’adolescence. Le chemin de l’école m’a fait un peu abandonner mes « rêves d’artiste »; il faut choisir un vrai  métier. Peu après l’obtention de mon bac, soutenue par mon entourage, j’ai décidé de me lancer dans la mode en autodidacte. »

Pour découvrir son site internet, cliquez sur ce lien

L1010639

« Parfois j’ai du mal à dire que je suis « styliste ».  Je trouve que ce mot est plein de prétention. Je me considère plus comme un « artisan » de la mode. »

L1010647

« Dans mon atelier je ne suis pas seule, ma mère m’a donné la moitié de son atelier pour que je puisse exercer mon activité professionnelle. Elle est créatrice de bijoux et peintre. On se voit donc tous les jours. Ça demande une bonne entente et un grand respect mutuel. Nous sommes toutes les deux assez discrètes et calmes, donc ça se passe très bien. On demande souvent l’avis à l’autre sur tel ou tel détail, assemblage ou couleur. On partage les clientes aussi, moi je fais une robe et elle les bijoux qui vont avec. »

L1010628

« Nous sommes assez proches avec ma maman, mais à notre façon. Nous sommes ensemble toute la journée alors forcément ça crée des liens. En partant vivre en France, ma mère a laissé toute sa famille et ses amis derrière elle en Belgique (tout comme mon papa).  Je suis sa confidente la plus proche. C’est un rôle difficile à jouer parfois, mais je suis là pour ça aussi. On aime aussi partager nos recettes de cuisine épicées et exotiques, et nos petites trouvailles en friperies et brocantes. »

L1010669

« Même si elle vit plutôt de ses bijoux, son premier amour est la peinture. Elle l’a un peu mis de coté ces derniers temps, mais elle reprend petit a petit. »

L1010592

« L’atelier que je partage avec maman se trouve sur mon lieu de vie. J’y travaille, crée et reçois mes clientes. La proximité de mon lieu de vie et de travail est une chance car même quand il neige, je peux y aller. Par-contre le point noir, c’est qu’il faut rester constamment concentrée et rigoureuse dans ses temps de travail car on peut vite être tenté de faire autre chose chez soi. »

L1010607

« Mon lieu de vie est important, mais celui qui sera vraiment très important sera la maison que l’on va rénover avec mon copain. Là, ce sera notre « chez nous », rien qu’à nous. »

L1010603

« J’ai dit que j’étais optimiste. Ça va être compliqué de dire que je ne m’aime pas trop. Disons que je fais le dur travail, comme beaucoup de personnes, de m’accepter comme je suis. Je suis confrontée tous les jours par l’intermédiaire de mon travail à des femmes qui n’aiment pas ci, qui n’aiment pas ça chez elles. Je suis comme les autres finalement, je n’aime pas ci et je n’aime pas ça chez moi. »

L1010606

« Je vis dans un endroit assez reculé, « au bout du monde » comme disent les autres. J’y suis bien, je me sens protégée et privilégiée. Ça demande une petite organisation pour la vie au quotidien ; Je ne descends pas tous les jours en ville pour une faire une course. Mes clientes ont toujours besoin d’une petite explication pour venir jusqu’ici, mais une fois arrivées, elles aiment être là. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Ça me tue de voir l’insensibilité des gens face aux êtres vivants. Je pense que si nous avions un peu plus de respect pour les animaux et la nature, on aurait forcément plus de respect pour l’être humain. Je ne suis pas parfaite dans mon comportement face au monde, mais je fais au mieux pour ne pas trahir mes idées. »

L1010658

« Mon amoureux, mon meilleur ami, ma moitié,… Il est plus important que tout pour moi. Ça fait onze ans que nous sommes ensemble. On peut dire qu’on a presque grandi ensemble, on est devenus des adultes ensemble. Nos idées et nos espérances vont dans le même sens. On est plus fort à deux. »

L1010627

« J’ai tellement de rêves. Enfin, j’aime mieux dire des espoirs. Les rêves ont quelque chose d’inatteignable. Il y a plein de petites choses que je souhaite réaliser : rénover ma maison, voyager, rencontrer, créer,… mais je rêve surtout naïvement de la paix dans le monde (on dirait un discours de Miss France). »

L1010673

« Le monde est dur, le monde est sans pitié, mais le monde est beau et plein de surprises. On baisse vite les bras, on voit tout en noir, mais il suffirait de positiver et d’un peu de courage, et tout irait mieux. On a pris un rythme de vie qui dépasse celui du raisonnable. Regardons un peu nos erreurs. On a bien profité mais c’est fini maintenant. Mettons-nous au travail et allons de l’avant. Je pense sincèrement que si on fait de belles choses dans la vie, ça nous revient puissance dix. »


 

 

8 Comments

  1. Merci à Toi Sachs….tu semble une personne simple humble. Tu rêve d’un monde meilleur, non, ce n’est pas un discours de Miss France mais les paroles de quelqu’un qui croit encore que les choses peuvent changer. Moi aussi j’y croi et je veux y croire. Tu es une belle personne et je te souhaite la réussite pour toutes tes créations.
    Merci Hanicka pour ce joli portrait.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s